Histoire


L’histoire de la Porte de Ninove en quelques cartes et images…

Un aperçu historique plus complet avec de nombreuses illustrations est disponible sur le site bruxel.org.

Porte de Ninove 1649

La Porte de Ninove en 1649 (plan de Johannes Blaeu) – www.cartesius.be

En 1649, seule la Senne, ou plus exactement un de ses bras, la Senne de Ransfort, franchit les remparts à la Porte de Ninove. Ni route ni chemin. Les portes les plus proches sont celles d’Anderlecht au sud et de Flandre au nord.

L’écluse par laquelle elle entre en ville (Kleine Spui ou Petite Ecluse) est un bâtiment important, comme on le voit sur cette vue de Bruxelles peinte une quinzaine d’années plus tard.

Extrait vue de Bruxelles par Bonnecroy

Extrait de la vue de Bruxelles par Bonnecroy, 1664-65

 

Porte de Ninove 1754

La Porte de Ninove en 1754 (carte de J. Basire) – www.cartesius.be

Quelque cent ans plus tard, quasiment rien n’a changé. Le contexte reste essentiellement agricole. Le n°33 de la carte signale le domaine du couvent des Chartreux, qui est longé par la Senne de Ransfort.

 

Porte de Ninove 1805

La Porte de Ninove en 1805 (plan routier de Bruxelles) – www.cartesius.be

L’urbanisation commence à se développer à l’intérieur des remparts. Le domaine de l’ancien couvent des Chartreux est loti, et partagé par deux nouvelles rues: la rue des Fabriques et la rue de la Senne.

 

Porte de Ninove 1823

La Porte de Ninove en 1823 (plan topographique de la Ville de Bruxelles par Maillard) – www.cartesius.be

Les remparts sont en cours de démantèlement, et la chaussée de Ninove vient d’être tracée. La Porte de Ninove devient une vraie porte de ville. Des pavillons d’octroi sont déjà en place, mais ce ne sont pas encore les bâtiments actuels. Sur la carte on voit encore la ferme de Ransfort, une ferme anciennement très importante, qui se trouvait plus ou moins à l’emplacement de l’actuelle écluse. Elle sera bientôt détruite.

 

Porte de Ninove 1842

La Porte de Ninove en 1842 (plan géométrique de la ville de Bruxelles par W.B. Craan) – www.cartesius.be

L’évolution s’accélère. Le canal Bruxelles-Charleroi est tracé, amenant la disparition de la ferme de Ransfort. Il longe les pavillons d’octroi, avant de faire un angle droit vers l’ouest. On le franchit sur un petit pont. La place de Ninove a pris sa forme actuelle. L’abattoir de la Ville de Bruxelles est construit sur un terrain libéré par les fortifications. L’eau est très présente, avec toujours la Petite Senne et la Senne de Ransfort, auxquelles s’ajoute désormais le canal.

 

Lithographie Walter, 1855

Dépeint sur cette lithographie de 1855, le site garde encore un caractère campagnard qui contraste avec le centre-ville en arrière-plan. Parallèle au canal, la Senne de Ransfort est bordée d’arbres. Ceux-ci sont particulièrement abondants aux abords de l’écluse, au point de la cacher.

 

Porte de Ninove 1884

La Porte de Ninove en 1884 (plan Van Mierlo) – www.cartesius.be

En 1884, la Senne de Ransfort a été rectifiée, elle s’arrête désormais à la Petite Senne et son lit est comblé à l’intérieur du Pentagone. L’urbanisation de Molenbeek s’est fortement développée tout autour de la Porte de Ninove.

 

Porte de Ninove vers 1900 - Jules Merckaert

La Porte de Ninove peinte par  Jules Meckaert, vers 1900.

 

Ecluse porte de Ninove 1908

L'(ancienne) écluse au début des années 1900

 

Collection Belfius Banque-Académie royale de Belgique © ARB-SPRB - Verzameling Belfius Bank-Académie royale de Belgique © ARB-SPRB - Contact: SPRB - Centre de Documentation BDU / GODB-BSO Documentatiecentrum

Collection Belfius Banque-Académie royale de Belgique © ARB-SPRB – Verzameling Belfius Bank-Académie royale de Belgique © ARB-SPRB – Contact: SPRB – Centre de Documentation BDU / GODB-BSO Documentatiecentrum

Les abords de l’écluse avec la passerelle et le pont-levant (vue vers Molenbeek)

 

Collection Belfius Banque-Académie royale de Belgique © ARB-SPRB - Verzameling Belfius Bank-Académie royale de Belgique © ARB-SPRB - Contact: SPRB - Centre de Documentation BDU / GODB-BSO Documentatiecentrum

Collection Belfius Banque-Académie royale de Belgique © ARB-SPRB – Verzameling Belfius Bank-Académie royale de Belgique © ARB-SPRB – Contact: SPRB – Centre de Documentation BDU / GODB-BSO Documentatiecentrum

Vue de l’ancienne écluse, du bassin, et du mur de l’abattoir (à droite).

 

Années 30:

© KIK-IRPA, Brussel-Bruxelles

© KIK-IRPA, Brussel-Bruxelles

Les pavillons vers 1930, avec à l’arrière ce qui est maintenant devenu le « triangle de Besix ».

 

© KIK-IRPA, Brussel-Bruxelles

© KIK-IRPA, Brussel-Bruxelles

Le bassin et les pavillons vers 1930

 

Porte de Ninove 1930-35

La Porte de Ninove en 1930-35 – Source: Bruciel

Vers 1930, on décide de rectifier le canal, car le bassin et l’écluse ne sont plus adaptés à la taille des bateaux. Sur cette photo aérienne, on voit encore l’ancienne infrastructure (bassin, écluse), et les travaux de construction du nouveau tronçon du canal et de la nouvelle écluse.

La Petite Senne est encore visible, ainsi qu’un tronçon de la Senne de Ransfort au bas de la photo. L’abattoir n’est déjà plus en fonction depuis 1926, concurrencé par celui construit en 1890 à Cureghem, à l’autre extrémité de la rue Heyvaert. Les bâtiments seront bientôt démolis et l’institut des Arts et Métiers sera construit sur le terrain libéré. Seul le long mur le long du quai de l’Industrie sera préservé.

 

Collection Belfius Banque-Académie royale de Belgique © ARB-SPRB - Verzameling Belfius Bank-Académie royale de Belgique © ARB-SPRB - Contact: SPRB - Centre de Documentation BDU / GODB-BSO Documentatiecentrum

Collection Belfius Banque-Académie royale de Belgique © ARB-SPRB – Verzameling Belfius Bank-Académie royale de Belgique © ARB-SPRB – Contact: SPRB – Centre de Documentation BDU / GODB-BSO Documentatiecentrum

Chantier de la nouvelle écluse (vers 1930).

Années 50:

1953

Photo aérienne 1953 – Source: Bruciel

Les travaux sont terminés, mais le trou dans le tissu opéré par la rectification du canal ne sera jamais réparé. Les constructions abandonnées tombent peu à peu en ruine. Des firmes de matériaux de construction s’installent sur le triangle qui subsiste de l’îlot au nord de la chaussée de Ninove.

La Petite Senne et la Senne de Ransfort sont comblées. Les terrains vagues issus de la rectification sont utilisés à toutes sortes de fins: campement, karting, et même terrain pour l’atterrissage d’hélicoptères transportant le courrier…

Le tram suit la chaussée de Ninove et poursuit vers le centre dans la rue des Fabriques. Sur la petite ceinture, le tram passe à l’est des pavillons d’octroi.

Hélicoptère à la Porte de Ninove en 1953:

Hélicoptère à la Porte de Ninove - 1953

Merci à Roger Côme et Pierre Heymbosch (Bruxelles anecdotique)

La plaine de jeux Vander Putten en 1950-51:

Plaine Vander Putten 1950-51

Photo de Guillaume Kekenbosch (Bruxelles Anecdotique)

2004:

2004

Photo aérienne 2004 – Source: Bruciel

En 50 ans, les lieux ont changé mais pas spectaculairement. Les Arts et Métiers ont construit une extension, un vaste hangar a été construit à l’emplacement de l’ancien bassin et de l’ancienne écluse, un car-wash près de l’écluse. Par contre, les constructions du terrain triangulaire appartenant à Besix ont disparu pour faire place à… un trou.

De nombreux dépôts de voitures d’occasion, dont bon nombre à ciel ouvert, se sont installés dans les îlots qui bordent la rue Heyvaert.

Le tram a changé de côté sur la petite ceinture, et roule au-dessus du pertuis de la Senne qui passe sous le côté ouest. Il n’emprunte plus la rue des Fabriques.

Au nord du pont, là où des logements ont été détruits pendant la guerre lors de l’explosion du pont, une plaine de jeux et des terrains de mini-foot ont été aménagés, à l’initiative de l’asbl La Rue: c’est l’actuel Espace Pierron.